En 2020, le Cameroun est un pays où les droits de l’Homme et les libertés fondamentales sont effectivement respectés sans discrimination aucune, grâce à la performance et la crédibilité des membres et responsables du RECODH engagés et déployés au niveau national.

Ils ont dit

S.E.M. PAUL BIYA, Président de la République du Cameroun à la tribune des Nations Unies le Jeudi 23 Septembre 2010

 « Pour sa part, le Cameroun, au cours des dernières décennies, a créé des institutions représentatives,établi l’Etat de droit et assuré le respect des droits de l’homme »

Statistiques des visites

511041
Aujourd'huiAujourd'hui216
HierHier364
Cette semaineCette semaine2153
Ce moisCe mois10121
ToutTout511041
Highest 06-19-2016 : 501

Le RECODH a organisé à Bamenda, Chef-lieu de la Région du Nord-Ouest, du 14 au 16 octobre 2015, l’atelier d’élaboration de son plan stratégique pour la période 2016-2018.

Cet atelier a connu la participation de 55 représentants des OSC des 10 régions du Cameroun. Chaque région y était représentée par au moins trois personnes.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été présidée par le Préfet de la Mezam en présence du Secrétaire Régional de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés (CNDHL) pour la région du Nord-Ouest.

Cet atelier a permis la définition de la vision du RECODH à l’horizon 2020 ainsi que les thèmes prioritaires (07), les objectifs stratégiques et les actions stratégiques.

L’atelier a été suivi par une réunion de concertation entre la Coordination Nationale et les Coordinateurs régionaux du RECODH, réunion au cours de laquelle il a été fait le point sur les activités menées par les Coordinations régionales, la présentation du contrat de collaboration entre l’AGEH et le RECODH